Isabelle DETHAN, Le Roi de Paille

Tome 1 – La fille de Pharaon

Édition Dargaud, tome 1 paru en janvier 2020

Il s’agit d’une histoire en 2 tomes. La parution du tome 2 « Le couronnement de la reine morte » est prévue pour janvier 2021 

« L’Égypte et Babylone : deux empires parmi les plus puissants de l’antiquité. Deux monarques face à face, en lice pour la domination du Proche-Orient. Et, entre les deux, en guise de pions, leurs propres enfants… »

Neith est le nom d’une très ancienne divinité qui créa seule l’univers et le soleil. Portant une navette à tisser, elle aurait selon certains tissé le monde. Par la suite elle a été assimilée par les grecs à la déesse Athéna.

L’action se déroule au départ dans la ville cité royale de Saïs, Basse-Égypte, en 563 av. J.-C. La jeune Neith est fille du Pharaon Ahmôsis II (il est précisé dans le glossaire que ce pharaon de la XXVIe dynastie a régné de 570 à 526 av. J.-C. – la première dynastie étant datée aux alentours de 3140 av. J.-C.). Neith, après avoir dansé lors des rites sacrés, est remarquée par son père qui voudrait bien la coucher dans son lit. Elle décide de s’enfuir avec son demi-frère Sennedjem. Capturés par des marchands d’esclaves, ils sont amenés auprès de leur ennemi, Nabuchodonosor, roi de Babylone. Le rang social des deux captifs est découvert et le roi veut utiliser Sennedjem comme roi de paille, ce substitut royal destiné à tromper les dieux…

Les dessins sont précis, les couleurs vives alternant les scènes en pleine lumière, au coucher du soleil ou de nuit avec de beaux contrastes lumière-ombre. Isabelle Dethan dessine puis colorie à l’aquarelle chaque planche à l’ancienne, à la main ! Au final, c’est une superbe opportunité pour le lecteur d’imaginer ces jardins et cette Tour de Babylone dont il ne reste qu’un souvenir de l’ordre du mythe. Le texte est présent mais laisse une grande place au dessin, c’est ainsi que j’aime la bande dessinée, quand elle n’est pas trop bavarde ! L’auteure a fait des recherches sur la décoration et les peintures d’intérieur des palais afin d’être la plus réaliste possible. Elle s’est rendue plusieurs fois en Égypte afin de s’imprégner des lieux et réaliser des croquis sur place. La végétation est particulièrement bien mise en image.

Marduk est le plus grand dieu babylonien à qui est consacré le complexe religieux de la tour de Babel (appelée alors la maison fondement du ciel et de la terre avec un temple à son sommet).

Les femmes sont très présentes avec la jeune Neith en tout premier plan. Captive à Babylone elle va bénéficier de la bienveillance de Shahat, la favorite du prince, et de sa fille Nanna dont elle devient la servante. La société antique égyptienne offre le moyen de mettre en scène une héroïne crédible, la place de la femme étant plus centrale, plus moderne que dans la Grèce et la Rome antiques.

Le récit semble parfaitement documenté. L’auteure est une passionnée d’Histoire en plus d’être une scénariste, dessinatrice et illustratrice de talent. Elle précise en introduction avoir été suivie et conseillée par deux éminents égyptologues : Alain Charron et Arnaud Duard ! La ville de Saïs date des débuts de l’histoire égyptienne, il n’en reste que des vestiges dont les fouilles ont permis la découverte de nombreux trésors archéologiques. Le roi de paille est un rituel ayant véritablement existé en Mésopotamie, attesté entre 1868 et 665 av. J.-C. Il s’agit d’un roi de substitution utilisé à certaines périodes considérées comme néfastes. Le faux roi portait sur lui des tablettes sur lesquelles étaient inscrits les signes néfastes observés. A la fin de la période défavorable, il était sacrifié.

Isabelle Dethan est née en 1967. Passionnée par l’imaginaire et l’Histoire, elle est titulaire d’une maîtrise de Lettres modernes, a écrit un mémoire sur la littérature médiévale et possède un Capes de documentation. Elle a gagné, au festival d’Angoulême en 1992, le prix Alph-Art avenir, ce qui lui a ouvert les portes de la profession et a alors démissionné du Capes pour se consacrer à sa vocation artistique. En 26 ans de production, elle a créé une œuvre considérable et reconnue – une quarantaine de bandes dessinées dont une bonne partie où la civilisation antique égyptienne tient une grande place –. Ses principales séries : Mémoire de sable, Le Roi cyclope, Sur les terres d’Horus (période Ramsès II), Les ombres du Styx (sur la Rome antique)…

Au final ce Roi de Paille a été une magnifique entrée en matière pour découvrir et apprécier une artiste au sommet de son art. C’est un travail d’une grande précision, les images possèdent une force et une qualité qui donnent vie à l’histoire et à « la grande Histoire ». Isabelle Dethan est une artiste méticuleuse et créative, riche d’un talent multiple. J’ai hâte d’acquérir, dès sa parution, le tome 2 de cette nouvelle série, intitulé « Le couronnement de la reine morte », pour la suite des aventures de Neith et Sennedjem. Ce sera une bonne façon de commencer l’année 2021.

Notes avis Bibliofeel décembre 2020, Isabelle Dethan, Le Roi de Paille

11 commentaires sur “Isabelle DETHAN, Le Roi de Paille

    1. Oui, les dessins sont magnifiques et le scénario bien ficelé ! Au départ c’était pour un cadeau… Une belle découverte pour moi. Il est possible de se faire une idée du travail considérable nécessaire pour produire un tel album sur les vidéos suivantes :

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.