Toni MORRISON, Love

Lu en collection 10/18, réédition de mai 2008 Traduit de l’anglais (États-Unis) par Anne Wicke 306 pages Je fais la connaissance de Toni Morrison par ce titre Love, publié en 2003, alors qu’elle a acquis une notoriété internationale. A la lecture de ce livre, j’ai compris pourquoi cette autrice est dans la liste des très grands … Lire la suite Toni MORRISON, Love

Luis SEPULVEDA, Le vieux qui lisait des romans d’amour

Lu en collection Points, publié en avril 1995 Première publication en 1992 aux éditions Métailié Traduit de l’espagnol (Chili) par François Maspero 122 pages Couverture: Frances Broomfield, Le rêve du Douanier Rousseau. Le fauve du livre n'est pas un tigre mais un jaguar. Je suis ravi de découvrir enfin la première publication de ce grand écrivain … Lire la suite Luis SEPULVEDA, Le vieux qui lisait des romans d’amour

Thomas MANN, La Montagne magique

Le Livre de poche Biblio Édition du 05 août 2020 Retraduction de l’allemand de 2016, annoté et postfacé par Claire de Oliveira 1172 pages Ma composition avec la statue d'un Thomas Mann nous transmettant son œuvre. En 1912 Thomas Mann rejoint sa femme Katia souffrant d’une maladie pulmonaire au sanatorium de Davos. Il écrira La … Lire la suite Thomas MANN, La Montagne magique

Klaus MANN, Alexandre suivi de Ludwig

Éditions Libretto, paru en juin 2019 Traduit de l’allemand par Pierre-François Kaempf et Corinna Gepner Préface revue par Corinna Gepner (Alexandre, Roman de l’utopie, pour sa première publication en 1929, avait été préfacé par Jean Cocteau !) Certains livres ouvrent des portes qu’il n’est pas facile de refermer tant la magie opère. C’est le cas avec … Lire la suite Klaus MANN, Alexandre suivi de Ludwig

Thomas MANN, Les Buddenbrook

Première publication dans cette collection biblio, Le Livre de Poche, en janvier 1993 Lu dans la réimpression 19 de février 2021 Traduit de l’allemand par Geneviève Blanquis Volontairement je n’ai pas mentionné le nombre de pages... Oui, c’est un pavé qui m’a effrayé un moment. Et pourtant, une fois les premières pages passées, le plaisir … Lire la suite Thomas MANN, Les Buddenbrook

Léon TOLSTOÏ, Les Cosaques

Éditions folio Gallimard, paru en novembre 1976 Préface de Pierre Gascar. Traduction, notice et notes de Pierre Pascal En couverture : "Les cosaques zaporogues écrivant une lettre de mépris au Sultan", du grand peintre russe Ilya Repine (1844-1930), Musée de Saint-Pétersbourg. Formidable roman littéraire, historique et humain... Tout comme dans « Enfance, Adolescence, Jeunesse », Lev Nikolaïevitch … Lire la suite Léon TOLSTOÏ, Les Cosaques

Stephan ZWEIG, Les Très Riches Heures de l’humanité

Traduit de l’allemand par Alzir Hella. Livre de Poche, édition 16, édité en mai 2019. Première édition en France chez Grasset, en 1939 sous le titre « Les Heures étoilées de l’humanité ». S’il y a un traducteur dont il faut dire quelques mots c’est bien Alzir Hella ! Pour une fois je vais reprendre ce qui est … Lire la suite Stephan ZWEIG, Les Très Riches Heures de l’humanité

Virginia WOOLF, Une chambre à soi

Edition Denoël 1997, 1992 Lu dans l’édition 10-18 de décembre 1996 Traduit de l’anglais par Clara Malraux « Ce qui compte c'est se libérer soi‐même, découvrir ses propres dimensions, refuser les entraves ». Je n’avais jamais lu Virginia Woolf ! C’est en voyant le beau portrait d’elle sur la couverture d’ « Une chambre à soi » que je … Lire la suite Virginia WOOLF, Une chambre à soi

Ivan TOURGUENIEV, Premier amour

Double lecture dans 2 traductions disponibles actuellement 1/ Édition de septembre 2016 en Folio classique Traduction de la Bibliothèque de la Pléiade par Edith Scherrer, selon édition Gallimard de 1982 2/ Edition du Livre de poche, traduction de 1947 de R. Hofmann (toujours en vigueur dans les rééditions en livre de poche) Le bouleau tient … Lire la suite Ivan TOURGUENIEV, Premier amour

George ORWELL, Dans la dèche à Paris et à Londres

Après avoir lu la nouvelle traduction de 1984, j’avais envie de découvrir d’autres écrits de George Orwell. J’ai suivi le conseil de la libraire de « la boîte à livre » qui m’a recommandé ce récit en grande partie autobiographique... Et je n’ai pas eu à le regretter ! Eric Arthur Blair (c'est le nom … Lire la suite George ORWELL, Dans la dèche à Paris et à Londres